Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / THEUX, terre d'histoire / Le Château de Franchimont / Le Château de Franchimont
Actions sur le document

Le Château de Franchimont


ChateauWeb.JPG

Construit au XIème siècle sur un éperon barré verrouillant la vallée de la Hoëgne, le château de Franchimont, résidence du châtelain puis gouverneur du Marquisat, présente d’imposantes ruines qui méritent une visite. Édifié autour d’une cour rectangulaire, le castrum primitif, encore bien visible était composé de trois ailes de bâtiments percés d’archères (belle salle voûtée au Nord) et à l’Est, d’un donjon massif de 11 mètres sur 13 mètres et épais de 3 mètres à la base.
 
Au XIIIème – XIVème siècle, le donjon est flanqué de constructions d’angle et, en 1387, tout le côté Est – le plus vulnérable – est défendu par un bouclier composé de deux tourelles et d’un éperon plein, tandis que l’entrée est protégée par de hauts murs. Sous Erard de la Marck (1505-1538), la forteresse est adaptée à l’artillerie à feu. Une haute enceinte pentagonale, épaisse de 5 à 6 mètres et mesurant 264 mètres de pourtour, protège le noyau primitif. Des casemates circulaires (trois accessibles) pourvues de canonnières, flanquent quatre angles de l’enceinte, tandis qu’au Nord-Est une grosse tour d’artillerie casematée (26 mètres de diamètre) protégeait l’entrée. On y découvre encore une chapelle, une tour à latrines, un four à pain et un puits profond de plus de 60 mètres. Depuis le XVIème siècle, le château n’a plus subi de transformation, c’est pourquoi il reste un des rares spécimens de château fortifié du XVIème siècle.

La foire médiévale