Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Nos villages / Becco

Becco

1Becco église.jpg
 
Becco est construit sur un promontoire et ce petit village rural doit vraisemblablement son nom de la romanisation de "bôkholt" (bois de hêtre), quoique l’explication populaire fasse référence à la relative pauvreté du sol : "en’na nin bêcop" (en wallon : il n’y en a pas beaucoup). De ce village, la vue sur La Reid, Hestroumont et sur les bois de Rohaimont est magnifique.
Le village groupe de petites exploitations agricoles en long et des habitations du XVIIe siècle. L’unité et l’homogénéité de l’ensemble confèrent au hameau une valeur architecturale non négligeable. La première chapelle de Becco fut achevée en 1714 et dédiée à saint Eloi, patron des orfèvres et forgerons. Au-dessus du portail trône la statue de saint Eloi avec son enclume. A proximité, se dresse un imposant tilleul, avec à son pied, la Croix du Tilleul datée de 1890.
Le village s’est installé au bord d’un ruisseau à proximité d’un gisement de minerais de fer jadis exploité. L’agriculture a occupé les terres les plus fertiles et les forêts ont été reléguées aux situations les moins favorables. Sur la route Theux-Becco existe encore un fortin, élément d’une ligne défensive et d’observation dépendant du fort de Tancrémont. Ce village est le lieu de la légende des deux possédés de Becco.
 
Becco1.jpg