Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Nos villages / Hodbomont
Actions sur le document

Hodbomont

vue hodbomont.JPG

Hodbomont dont les maisons sont étalées en gradins, jadis beaucoup moins accessibles, obligeait ses habitants à transporter leurs denrées comestibles ou autres à l’aide de « hottes et de bots » d’où Hotte – bot –mont, d’après l’étymologie populaire.
Blotti aux creux d’un vallon, Hodbomont a gardé tout son charme d’antan avec son moulin, ses étangs, ses vieilles maisons rurales, son château, sa chapelle du château et sa chapelle Sainte Geneviève.

chateau hodb.jpg

Le lieu-dit « Al Machine » appelé ainsi car autrefois se trouvait là une exploitation de minerai de fer. Les prairies avoisinantes portent encore les noms de « les minires » et « trawé terre ». Ces mines étaient toujours florissantes vers 1850, on y installa une machine à vapeur, d’où le nom du lieu-dit.
A la sortie du hameau, en direction de Mont on aperçoit la Ferme des noyers, ferme en quadrilatère datant de 1674, sise près d’un noyer centenaire. Elle fut restaurée en 1970, suite à un incendie.

La Machine.jpg

L’ancien Moulin d’Hodbomont en moellons de grès et calcaire, date du XIXe siècle et est aujourd’hui remanié en habitation. On voit encore du côté Nord sa roue à aubes verticales, fixée sur un arbre et autrefois actionnée par le ruisseau du Wayot qui, après le moulin, coule sur le sol calcaire et s’infiltre alors dans le sol.
hodbomont moulin 02.jpg