Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Nos villages / Jehanster

Jehanster

ewereville et jehanster vue de chaumont.jpg

Jehanster est un village situé sur une crête sauvage accrochée aux contreforts des Hautes Fagnes, flanquées de ses deux tours de garde : Jonckeu et Faweux. Au centre du village de Jehanster, reculée, se trouve l’ancienne chapelle de Jehanster qui a été transformée d’abord en étable et grange, ensuite en habitation. L'église Saint-Roch abrite des orgues, classées au patrimoine wallon. De nombreuses messes sont chantées par des chorales accompagnées de ces orgues fabuleuses.

croix du petit jean.jpg

Dans le bois on trouve la Croix du Petit Jean ou « Lu creûs dè p’tit Dj’han » dont l'origine remonte au temps où la région faisait partie de la Principauté de Liège et plus spécialement du Marquisat de Franchimont. A cet endroit, le croisement des routes de Jehanster à Limbourg et de Verviers à Sart, se serait établi une fabrique de sabots. On remarque que la région du sud de Verviers est parsemée de croix ; ces croix ont une origine qui remonte au XVIe siècle, époque du développement de l’industrie du fer. En effet, voyant l’appauvrissement de ses forêts (les forges étant alimentées par le bois), le Prince-Evêque Erard de la Marck traça des limites dans lesquelles il interdit aux habitants d’abattre des arbres. Les zones protégées furent limitées par des bornes en forme de croix. La borne de la Croix du petit Jean remonte à cette époque. Il s’agit donc d’une ancienne croix d’embannement, sur laquelle a été apposée un Christ. Cet endroit est aussi le lieu d'une légende qui disait qu'un pauvre homme du nom de Petit Jean est mort de froid à cet endroit alors qu'il faisait longue route. Une croix y fut donc plantée pour se remémorer les dangers auxquels les voyageurs de cette époque étaient confrontés.
 
Mais le moins spectaculaire de Jehanster et pourtant le plus important, ce sont les schistes de l’ère primaire que l’on trouve sur le chemin qui descend de la Croix de Petit Jean vers le Hélivy du fond de Surister. Cet affleurement de l’ère primaire daterait de 400 à 500 millions d’années. Ce serait le seul en Belgique. De quoi rêver !


 

Suivez ce lien pour visualiser l'album photo de cette page