Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Nos villages / Oneux
Actions sur le document

Oneux

Situé sur une crête rocheuse, le village primitif était groupé principalement autour de son église. L’église, bâtie au début du XVIIe et située sur un petit promontoire planté de tilleuls, est dédiée à saint Georges, invoqué contre les maux d’oreilles et de tête ; il existait autrefois une coutume bien naïve qui imposait au pèlerin soufrant d’une de ces infections de placer sur sa tête une couronne de fer et de faire, ainsi coiffé, trois fois le tour de l’église.

 

oneux vu de sassor.jpg

 

La ferme de la Tour Wolff date du début du XVIIe siècle. La tour fut dénommée ainsi en souvenir de François Wolff, bourgmestre de Theux à qui le Prince-Evêque Ferdinand de Bavière permit d’ériger, ou plutôt de relever, la tour de la ferme en 1645 pour servir de défense et de retraite aux habitants d’Oneux.
Le Château de Sohan tout proche et la ferme formaient déjà au XVIIe siècle un important ensemble.

 

oneux tour wolf.jpg

 

Le Cazer se constitue d’un ensemble de petites habitations qui forment une sorte de coron du premier quart du XXe siècle. En colombages et briques enduites, elles ont été élevées pour les ouvriers des mines du Rocheux. Les maisons sont collées l’une à l’autre et les murs sont en torchis. Elles sont à double façade et à un étage, car chaque maison servait pour deux familles ; chaque famille avait deux chambres de cinq mètres sur cinq, l’une pour vivre, avec un feu ouvert et l’autre pour dormir. L’ancien site des mines du Rocheux est devenu aujourd’hui une réserve naturelle qui s’étend sur 500 hectares. Il y existait une mine qui connut ses heures de gloire de 1857 à 1880, employant jusqu’à 450 ouvriers. Se sont accumulés sur ce site exceptionnel des scories et déchets de minerais qui ont permis le développement d’une flore et d’une faune particulières et rares. En 1949, les haldes calaminaires du Rocheux ont été classées au patrimoine wallon.

 

Rocheux arrière.jpg