Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / MA COMMUNE / Enseignement / L'enseignement communal / Jehanster / Projet d'établissement de Jehanster
Actions sur le document

Projet d'établissement de Jehanster

A. ETAT DES LIEUX :

Organisation de l'école maternelle :

Les classes sont organisées selon les âges puis rééquilibrées suivant les inscriptions :

  • accueil et 1ière maternelle ;
  • 2ième maternelle ;
  • 3ième maternelle.

La continuité est assurée grâce à des ateliers « verticaux » organisés 2 après-midi la semaine : activités communes permettant de vivre un moment dans une autre classe que la sienne, avec des enfants d’un âge différent.
Des références communes, avec un niveau d’adaptation approprié, permettent à l’enfant d’avoir des repères d’une classe à l’autre (calendriers, charges, collations, bibliothèque, jeux…) Les enfants sont responsabilisés, ils apprennent à gérer eux-mêmes les différentes charges.

Des activités communes et des échanges ont lieu entre la 3ième maternelle et la 1ière primaire afin de faciliter la transition vers le primaire. Le système des charges est également utilisé au niveau primaire.

Les concertations entre les enseignantes permettent l’élaboration des activités, la mise en place des ateliers spécifiques ou liés à un projet, la continuité dans la construction des notions, dans le développement harmonieux de l’enfant, …

Une attention particulière est prêtée à chaque enfant. Des jeux adaptés permettent aux enseignants de différencier en fonction des difficultés rencontrées par l’élève.
En cas de difficulté importante, l’école fait appel, avec l’accord des parents, au centre psycho-médico-social.

Une farde de messages fait le lien entre l’école et les parents qui sont dans l’impossibilité de venir à l’école. Une bonne communication entre les intervenants (parents - enfant- école) est indispensable au développement harmonieux de l’enfant.
Périodiquement, l’enfant reprendra sa farde d’activités à la maison afin de « raconter » ce qu’il a fait.

L’horaire :

L’accueil des enfants se fait jusqu’à 9 heures, il est demandé aux parents de bien vouloir libérer les classes à partir de cette heure afin de ne pas entraver la bonne organisation des diverses activités.
A midi et à 15 h 15, par souci de sécurité, les parents sont invités à reprendre leur(s) enfant(s) au sein des classes. Aucun enfant ne peut quitter l’école seul.
Possibilité de sieste pour les petits.

Organisation de l'école primaire

Lorsque le nombre d’élèves ne permet pas d’attribuer un(e) titulaire, à temps plein,  à chaque classe, des groupements sont effectués au mieux, selon les nombres d’enfants par niveau.

Des concertations collectives ou par cycle sont organisées pour assurer la continuité au niveau des apprentissages, de la terminologie…

Pour lutter contre l’échec :
- une attention particulière est prêtée à chaque enfant, une différenciation au niveau de l’apprentissage pourra être mise en œuvre (= même matière mais vue différemment).
- une attention particulière est portée à la correction, moment important de l’apprentissage.
A partir de la 4ième année, une correction collective sélective ciblera surtout les parties où l’on rencontre le plus de fautes ; d’autre part, les élèves qui auront le mieux acquis une matière, pourront aider les plus faibles quand cela sera possible.

L’évaluation :

L’évaluation formative est pratiquée en cours d’apprentissage afin d’analyser les difficultés. L’enseignant peut ainsi repérer les difficultés de chacun et y remédier de la manière la plus appropriée, l’élève voit où il en est et ce qu’il doit retravailler.
En fin d’apprentissage, arrive l’évaluation sommative, bilans ou examens reprenant plusieurs matières.

L’évolution de l’élève est située grâce aux bulletins de cycle, remis 5 fois par an :

  • novembre, mars, juin pour les points de périodes ;
  • janvier et juin pour les bilans généraux et examens.

Une feuille jointe reprend les matières évaluées.

La délivrance du Certificat d’Etudes de Base est soumise à l’Epreuve Externe Commune organisée par le Ministère de la Communauté Française.

Les cours philosophiques :

Chaque enfant soumis à l’obligation scolaire est tenu de fréquenter un des 6 cours philosophiques proposés.
Les titulaires des différents cours peuvent être amenés à regrouper leurs élèves afin de mener, en commun, un projet pédagogique spécifique.

Les activités spécifiques :

- Chaque semaine 2 périodes sont réservées à l’éducation physique et 2 périodes pour le cours d’Anglais en 5ième et 6ième primaires.
Dans le cadre du cours d’éducation physique, un cours de natation est organisé pour les élèves de la 1ière primaire à la 4ième primaire (8 séances).
Le cours d’éducation physique fait partie de la formation commune obligatoire dans l’enseignement primaire. Seules les dispenses pour raisons médicales peuvent être accordées. Si une dispense est demandée pour plus de deux périodes, elle doit être couverte par un certificat médical (Décret-mission, Décret-cadre).
- Des classes extérieures sont organisées selon les groupements de classes.
- Une marche parrainée, un marché ou un souper organisés par le Comité de Soutien, permettent, de récolter des fonds pour limiter la participation financière des parents aux activités extérieures (ouverture vers le monde) ou pour l’achat de matériel didactique.
- Une balade d’Halloween, une fête des parents, également, organisées par le Comité de Soutien, permettent un rapprochement parents-enseignants.
- Les élèves de 5ième ou 6ième qui souhaitent se présenter comme candidats au Conseil Communal des enfants viennent défendre leurs idées lors d’un Conseil d’Ecole reprenant les électeurs de 4ième, 5ième et 6ième années (citoyens responsables).
- Les élèves se rendent régulièrement au bibliobus provincial pour emprunter des livres (ouverture vers le monde).

B. L'ANNÉE COMPLÉMENTAIRE

A titre exceptionnel, une année complémentaire peut être organisée pour les élèves qui éprouvent de grosses difficultés. Elle permet à un élève qui n’aurait pas acquis certaines compétences de prolonger son temps d’apprentissage.

C. LA LIAISON PRIMAIRE-SECONDAIRE

A partir de la 5ième année, les élèves sont encouragés à réaliser leurs devoirs seuls. Un planning de la semaine est réalisé en classe.
Selon les occasions, les élèves pourront côtoyer différents métiers (Place aux enfants, Avocat dans l’école, les Métiers de la construction…)
Les élèves de 6ième année sont invités pour des journées dans le secondaire.

D. L'ACCUEIL DES ENFANTS VENANT DE L'ENSEIGNEMENT SPÉCIALISÉ OU NE PARLANT PAS LE FRANCAIS :

Selon les cas et les possibilités, les évaluations traditionnelles avec report des points dans le bulletin ne seront pas systématiques. Les réunions avec les parents seront privilégiées.
Lorsque des périodes A.L.E. sont générées, se référer au projet global ci-après.

Projet global

Objectifs : intégration dans le système scolaire et acquisition du français.

Par décision unanime de l’équipe pédagogique, le choix des enfants pris en A.L.E. se fera selon les besoins les plus urgents.

Les élèves concernés seront pris en charge par un enseignant lors des périodes de cours.

L’horaire sera fixe pour l’agent mais distribué dans les classes au prorata du nombre d’élèves concernés et des difficultés rencontrées par ceux-ci.

Les exercices à faire seront décidés en concertation avec les titulaires en fonction des lacunes rencontrées.

Selon les cas, les élèves seront pris individuellement ou groupés si la remédiation peut convenir.

Des concertations portant sur les lacunes, les progrès, les tactiques, … auront lieu régulièrement.

Une évaluation du système global aura lieu fin du 1ier trimestre. Adaptation si nécessaire.

APPRENTISSAGE DES COMPORTEMENTS SOCIAUX ET DE CITOYENNETE.

Promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne de chacun des élèves.

Préparer tous les élèves à être des citoyens responsables, capables de contribuer au développement d’une société démocratique et solidaire.

Les paroles, gestes et attitudes des élèves entre eux ou envers le personnel devront, à tout moment, témoigner de respect envers l’autre. Tout écart constaté sera immédiatement sanctionné. Les attitudes positives seront valorisées.

La situation sera évaluée ponctuellement lors de concertations collectives. Des outils, susceptibles d’atteindre l’objectif ici visé, pourront ainsi être proposés.

 

Ratifié par le Conseil de Participation le ……………….